GMT 16:03 2018 الأحد 6 مايو GMT 8:58 2018 الإثنين 7 مايو  :آخر تحديث

Bagdad un petit matin de 1968

إيلاف
مواضيع ذات صلة

 Abdul Kader El Janabi

Bagdad un petit matin de 1968

À Alphonse Girard

 

Parce qu’il pleuvait à Paris

,Sens et images

,Alternances et pavés

La lampe du ciel

Aux flammes juvéniles

Embrasa

          Entre Tigre et Euphrate

La paille de nos intellects

Et l’histoire tel un mystique en quête de nectar

 ! S’envola à la poursuite de son temps 

 

À Bagdad où les amants

Préféraient les plaisirs éphémère

Les instigateurs de l’instant

Depuis la fenêtre de leur cellule

.Rêvèrent de lointain

 

,Mais hélas

Les oiseaux du grand fleuve

Volaient rarement

         ! Après le coucher du soleil 


أشترك في قأئمتنا البريدية
* الحقل مطلوب
في ثقافات